Le secteur suisse des assurances traverse une période de turbulences. Dans sa dernière étude, la société d’audit et de conseil EY affirme que même si les prestataires existants commencent à aborder les questions de l’orientation client, de la numérisation et de l’innovation, leurs efforts actuels ne suffiront pas à répondre aux attentes croissantes des clients et aux nouvelles normes technologiques qui existent déjà dans le commerce de détail et les télécommunications. EY tire les conclusions suivantes:

  • Les entreprises d’assurance suisses procèdent de manière plutôt défensive en termes d’innovation et mettent ainsi en risque l’avenir de la Suisse en tant que place forte de l’assurance.
  • L’assureur de demain sera une entreprise technologique qui vendra des assurances.
  • La véritable innovation change le cœur de métier, la cannibalisation est inévitable.
  • Les exigences envers les nouveaux employés changent – on a recours à des scientifiques des données et à des coachs agiles.
  • Les assureurs doivent changer radicalement leurs conditions de travail s’ils veulent conserver leurs talents.

Il est vrai que EY se centre sur les compagnies d’assurance. Mais ces développements s’appliquent également aux courtiers en assurance. Par le biais de l’innovation et de nouveaux modèles, ils doivent effectuer la transformation des courtiers d’assurance classiques en prestataires de services complets et se repositionner stratégiquement – par exemple avec les écosystèmes et la Business Excellence numérique et personnelle.

«Séminaire pour courtiers / intermédiaires en assurances»

L’Institut d’économie de l’assurance de l’Université de Saint-Gall (HSG), en coopération avec la Swiss Insurance Brokers Association (SIBA), a créé en 2019 un nouveau programme de formation pour entrepreneurs, cadres et intermédiaires, le « Séminaire pour courtiers / intermédiaires en assurances », qui se tiendra pour la deuxième fois en 2020. Les réactions des participants au premier séminaire ont été extrêmement positives et leurs commentaires ont été pris en compte pour la deuxième édition. Le séminaire de gestion se déroulera en deux modules à Saint-Gall (du 23 au 25 juin 2020) et à Berlin (du 18 au 20 août 2020).

MODULE 1: Du présent vers l’avenir : orientation client sur le marché des courtiers

  • Le marché du courtage et les tendances actuelles du secteur de l’assurance
  • Orientation client et nouveaux modèles commerciaux
  • La numérisation dans le conseil – compétences numériques, médias sociaux et big data
     

MODULE 2: Nouveaux modèles commerciaux: découvrir l’innovation et les start-up insurtech

  • Expérience client – nouveaux modèles de courtage sur le marché de l’assurance
  • Examiner les écosystèmes et le positionnement stratégique
  • Gestion du changement – mettre en œuvre efficacement la transformation numérique

L’équipe de conférenciers se compose du personnel enseignant de la HSG et d’intervenants issus de la pratique professionnelle. Les groupes cibles sont notamment les gérants, les membres de la direction et les responsables de mandat des sociétés de courtage, les courtiers internes, les responsables de la gestion des courtiers de compagnies d’assurances de Suisse, d’Allemagne et d’Autriche.
 

«Spécialiste en assurance avec brevet fédéral»

Dans l’intérêt de leur propre profil professionnel, il est important pour les courtiers de compléter la formation de « Spécialiste en assurance avec brevet fédéral » par les modules de processus actuels « Underwriting, gestion des produits », « Gestion de sinistres et de prestations, gestion de services » ainsi que « Vente et support » par le biais du module de processus « Courtage en assurance ». Depuis février 2019, le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) a donné son accord pour procéder à une révision partielle du règlement des examens du module de courtage d’assurance et, dans un deuxième temps – dans trois ou quatre ans – à une révision globale du programme de formation du brevet fédéral. Les objectifs d’apprentissage sont désormais systématiquement axés sur les compétences opérationnelles. Ceux-ci ont été formulés lors d’ateliers communs avec l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. Le nouveau programme de formation du module de courtage en assurance commencera – pour le moment uniquement à Zurich – au printemps 2020. Le temps suffisant pour définir, sous la direction de l’AFA, le contenu du nouveau module qui comprendra un total de 64 leçons, et d’élaborer le matériel didactique, la documentation du séminaire, ainsi que les diapositives et examens (série pilote, oraux / écrits).

Jean-Michel With, membre du comité de la Swiss Insurance Brokers Association (SIBA)