Le service de comparaison Moneyland s’est penché sur les intérêts et les coûts de 901 comptes d’épargne du pilier 3a. Constatation principale : « L’inflexion générale des taux d’intérêt a également concerné le pilier 3a. Si bien que les épargnants bénéficient enfin à nouveau de taux d’intérêts à la hausse », déclare le directeur Benjamin Manz.

Cela dit, dans bien des banques les taux n’augmentent que lentement. En moyenne, le taux d’intérêts 3a ne se situe toujours qu’à 0,18%, écrit Moneyland.

Auch interessant
 
 
 
 
 
 

La BCBE devant, taux minimalistes chez UBS et CS

C’est actuellement le gérant de fortune numérique True Wealth qui offre le taux d’intérêt le plus élevé sur son compte d’épargne 3a récemment lancé, soit 1% l’an. Suivent la banque CIC avec 0,6% tout comme Cornèr Bank, ensuite Crédit Agricole Next Bank et la Banque Cantonale de Berne avec 0,5%. Telleo, Banque WIR et la Banque Migros proposent 0,4%.

Question taux, les grandes banques sont nettement plus réticentes : chez Credit Suisse, UBS et Postfinance, on n’en est qu’à 0,05%. Valiant propose 0,1%, Raiffeisen 0,3% mais le taux peut varier selon les coopératives. Pas de taux indiqué chez Sarasin et à la Banque Alternative.

La différence de taux entre la meilleure offre et la plus modeste est de 1%. Pour un montant de 50'000 francs, cela représente au bout de dix ans une différence de 5231 francs.

Jusqu’à 950 francs en cas de retrait anticipé

Selon Moneyland, il importe de veiller également aux coûts. Les montants versés au pilier 3a sont « bloqués » jusqu’à cinq ans avant l’âge légal de la retraite. Ce qui peut s’avérer particulièrement coûteux en cas de retrait anticipé.

Suivant le prestataire, le retrait anticipé peut coûter jusqu’à 250 francs pour acquérir une situation d’indépendant, jusqu’à 400 francs pour un logement en propriété et même jusqu’à 950 francs lorsqu’on émigre à l’étranger.

Les solutions d’actions 3a ont mieux performé

Moneyland recommande d’ouvrir plusieurs comptes 3a, que ce soit sous forme de comptes d’épargne 3a ou de solutions d’actions 3a. Cela permet de solder ces comptes par étapes avant la retraite et d’atténuer la progression fiscale. D’un point de vue historique, les solutions d’actions ont, sur ce point, montré des rendements nettement meilleurs que les comptes d’épargne.