Dans le cadre de la réforme visant à stabiliser l’AVS (AVS 21), le besoin de financement additionnel se monte à 21 milliards de francs, ce qui devrait entraîner une hausse de 0,7 point de la TVA. Par ailleurs, l’âge de la retraite serait uniformisé à 65 ans et la perception de la rente serait flexibilisée. La prévoyance professionnelle reprendrait le nouvel âge de la retraite à 65 ans et la perception flexibilisée de la rente. Par ces réformes, l’équilibre financier de l’AVS devrait être assuré, le niveau des rentes préservé et le régime des retraites assoupli. Mais, sur le plan financier, dès le milieu de la prochaine décennie une nouvelle réforme de l’AVS devra être lancée, dont les effets se déploieront au-delà de 2030, l’horizon-temps d’AVS 21.

Financement additionnel de l’AVS

Les modifications notables dans la structure d’âge de la population suisse ont d’importants effets négatifs sur les dépenses de l’AVS. Une hausse de la TVA de 0,7 point est proposée pour financer un trou estimé à 21 milliards de francs.