Dans le domaine des placements de capitaux, 86 pour cent des placements gérés par les compagnies membres participantes reposent sur des critères ESG lors des décisions d’investissement. ESG est l’abréviation de «Environmental», «Social» et «Governance»; on parle des facteurs environnementaux, sociaux et de direction d’entreprise. Tel est l’un des enseignements du premier rapport sur la durabilité de l'Association Suisse d'Assurances ASA. Ces critères sont essentiellement appliqués dans les catégories de placements des biens immobiliers, des titres à revenu fixe, des actions et des placements alternatifs.

Base de données fournie en matière de placements de capitaux

Ce premier rapport sur la durabilité repose sur les données de 32 compagnies membres de l’association sectorielle des assureurs privés suisses. Avec leurs placements, elles couvrent 94 pour cent des capitaux placés par l’industrie de l’assurance (soit 582 milliards de francs au total au 31 décembre 2018; source Finma). Le rapport s’est penché sur les investissements effectués, mais aussi sur la souscription et l’écologie en entreprise. «L’ASA accorde une place de choix à la durabilité dans sa nouvelle stratégie sectorielle. Elle s’est donc engagée à communiquer sur les activités de la branche de l’assurance dans ce domaine», déclare Urs Arbter, vice-directeur de l’ASA. Le rapport sur la durabilité sera dorénavant dressé et publié à un rythme annuel.