L’activité entrepreneuriale est exposée à toutes sortes de risques – qui sont autant de chances. Comme ces risques varient constamment, il faut les tenir en échec au moyen d’un système de gestion du risque spécifique à l’entreprise et augmenter sans cesse la résilience. Mais quelles sont les menaces les plus fortes pour l’économie privée? L’enquête réalisée chaque année par Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS) livre des pistes. La dernière en date donne les prévisions de 2769 experts de 92 pays: CEO, gestionnaires du risque, courtiers et experts en assurance.

Auch interessant

Des scénarios extrêmes plus fréquents

« Fortement interdépendantes, rupture d’exploitation, pandémie et cybercatastrophes montrent la vulnérabilité croissante de notre monde hyperglobalisé et hyperconnecté », observe Joachim Müller, CEO d’AGCS. « La pandémie de coronavirus nous rappelle qu’il faut continuer de développer la gestion du risque et l’importance de la continuité de l’exploitation si nous voulons que les entreprises soient mieux armées contre les événements extrêmes et qu’elles puissent les surmonter. Alors que la pandémie tient encore de nombreux pays dans son étau tout autour de la planète, nous devons nous préparer à des scénarios extrêmes plus fréquents, comme une panne mondiale du cloud, des cyberattaques, des catastrophes naturelles dues au changement climatique ou encore une nouvelle épidémie. »

« Pandémie et cybercatastrophes montrent la vulnérabilité croissante de notre monde hyperglobalisé et hyperconnecté »
Joachim Müller CEO d'Allianz Global Corporate & Specialty

Les risques de rupture d’exploitation ont occupé sept fois la première place du baromètre du risque Allianz et reprennent la tête de ce classement, après avoir été détrônés par les problèmes informatiques en 2020. La pandémie montre que les ruptures d’exploitation graves à l’échelle mondiale ne sont pas qu’une théorie mais constituent bien une menace réelle, susceptible d’entraîner des pertes de revenus massives et de stopper la production, l’exploitation et les chaînes d’approvisionnement.

Développer de nouvelles parades

La pandémie se range ainsi sur la liste toujours plus longue des scénarios de rupture d’exploitation sans dommages matériels préalables du type défaillances informatiques ou pannes d’alimentation électrique. « Les conséquences de la pandémie – extension de la numérisation, banalisation du travail à domicile et dépendance plus grande des outils technologiques dans l’entreprise et dans la société en général – pourraient bien augmenter dans les temps qui viennent les risques de ruptures d’exploitation dans notre pays », explique Christoph Müller, country manager AGCS pour la Suisse.

 En réaction à des ruptures d’exploitation toujours plus fréquentes, de nombreuses sociétés s’efforcent de rendre leurs processus plus résistants et de renforcer leurs chaînes d’approvisionnement. Pour les personnes interrogées dans le cadre du baromètre du risque Allianz, l’amélioration du « business continuity management » constitue la principale mesure prévue par les entreprises (62%), suivie par l’engagement de fournisseurs d’appoint (45%), les investissements dans les chaînes d’approvisionnement numériques (32%) et un renforcement de la sélection et du contrôle des fournisseurs (31%).

Les plus gros risques planétaires:

L’angoisse de la rupture d’exploitation

  • Rupture d’exploitation, y compris arrêt de la chaîne d’exploitation (41% des réponses*)
  • Survenance d’une pandémie (40%)
  • Pannes informatiques (40%)
  • Evolution du marché: volatilité, pression concurrentielle (19%)
  • Changements juridiques: guerres commerciales, droits de douane, protectionnisme, sanctions économiques (19%)
  • Catastrophes naturelles (17%)
  • Feu et explosions (16%)
  • Evolution des données macroéconomiques: politique monétaire, dette publique, déflation, inflation (13%)
  • Changement climatique, perturbations météorologiques en augmentation (13%)
  • Risques politiques et actes de violence (11%)


* Source: enquête réalisée en 2021 par Allianz Global Corporate & Specialty