Un interview avec André Steiner, le président du conseil d’administration et directeur général de Mendo SA, Berne, qui proposera également la nouvelle formation. Il dirige en même temps le bureau pour la Suisse romande et le Tessin de la Communauté d’intérêt pour la formation dans le domaine financier IAF.

A quoi bon a-t-on besoin d’une nouvelle formation certifiante de conseil en prévoyance professionnelle?
Le quotidien du conseil aux entreprises ainsi qu’aux assurés en matière de prévoyance professionnelle s’est transformé. La prévoyance professionnelle est devenue un sujet récurent sur la scène politique et dans la presse. En conséquence, les entreprises et les assurés se posent plus de questions qu’auparavant. Les offres d’assurance complète sont discutées dans l’assurance, et d’autres modèles présentent de grands défis pour les conseillers/conseillères aux entreprises. En outre, la gestion des caisses de pension exige des compétences en conseil de plus en plus élevées parce que les tâches de gestion simples sont de plus en plus numérisées. Le contact et le conseil aux assurés occupent une place de plus en plus importante. Ces derniers apportent, à leur tour, des questions différentes selon leur situation. Cela exige des spécialistes formés qui possèdent des compétences en conseil solides. A notre avis, les actuelles offres de formation dans le domaine de la prévoyance professionnelle ne couvrent pas suffisamment ces exigences: notamment, les compétences en conseil sont à peine transmises.